Google Analytics Tracking Module


Le renouveau PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Lundi, 21 Novembre 2011 12:59

Après une longue période d'abandon, la gestion du domaine est confiée à l'ASBL "Gy Seray Boussu", laquelle débute un long travail de recherche et de mise en valeur en juillet 1991. Grâce à l'aide de la Région Wallonne, une archéologue est désignée pour diriger les fouilles (1992), trois (1991) puis cinq (1994) ouvriers de statut PRIME sont engagés pour l'y aider et débuter la mise en valeur du domaine.

 

 

 

Dès 1995 s'y ajoute une subvention permettant l'adjonction d'un directeur de projet chargé des recherches historiques, des contacts et du suivi administratif de l'ensemble des activités.

Par arrêté du Gouvernement wallon du 25 juillet 1996, « les ruines du château » reçoivent le statut de  « patrimoine exceptionnel de la Région Wallonne ».

Enfin, en 1997, l'ASBL "Gy Seray Boussu" se voit décerner le "Prix des Journées Européennes du Patrimoine"  par le Conseil de l'Europe.


En 1997, également, six ouvriers, sous statut ACS, viennent renforcer l’équipe travaillant quotidiennement sur le site.


Suite à la réforme mise sur pied par le Ministère de la  Région Wallonne et le FOREM, tous ces travailleurs deviennent des APE en décembre 2004 et sont rejoints par deux gardiens de parc, de statut équivalent, à partir de mai 2005.

Depuis 2009, L'ASBL emploie également une archéologue à temps plein.

 

 

 

Pavillon de parc

 

 

Grâce à un prix octroyé en mars 2000, par le Fonds du Gaz Naturel de la Fondation Roi Baudouin "la nature en ville" et à un subside communal équivalent, le parc de douze hectares a été entièrement rénové (bancs, poubelles, tracé des chemins, plantations, ...).

 

 

Le pavillon de parc, du début du 19e siècle, a été restauré lors de cette opération afin de servir d'observatoire nature. L'ensemble a été ouvert au public le 25 juin 2002

 

Tour nord-est

 

Lors des fouilles archéologiques réalisées en 2007 sur la tour nord-est de la résidence de le Renaissance, d'impressionnants vestiges ont été mis au jour.

Afin de visualiser l'importance du château, cette tour d'angle a été conservée hors sol et protégée par une structure en bois efficace et esthétique.

 

 

 

 

 

 

Conçu par Mr Jean-Louis Vanden Eynde, ce travail de qualité a été réalisé par les ouvriers de l'ASBL, encadrés par un formateur de l'Institut du Patrimoine Wallon, au printemps 2010.

 

 

 

 

Mise à jour le Mercredi, 14 Mars 2012 13:04
 
XHTML and CSS.